Alors que se profile la deuxième vague épidémique A(H1N1) en métropole

Le Pr Houssin donne la priorité à la vaccination contre la grippe saisonnière

Publié le 31/08/2009
- Mis à jour le 31/08/2009
1276102901F_600x_79906_IMG_17649_1251776858532.jpg

1276102901F_600x_79906_IMG_17649_1251776858532.jpg
Crédit photo : S Toubon

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN - Qelles leçons tirez-vous des données épidémiologiques de cet été ?

DIDIER HOUSSIN - À ce stade, d’évidence, la circulation du virus est active, voire très active dans l’hémisphère sud, comme en témoigne la situation en Argentine, au Brésil et maintenant en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie et, plus récemment, à la Réunion. La crainte que nous avions exprimée à cet égard au printemps se justifie actuellement, c’est incontestable.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?