Pourquoi l'hôpital exploite sans limite les médecins en formation

Le long combat des internes et de l'Europe pour le respect du temps de travail

Par
Publié le 09/03/2017
Couverture Benzaqui

Couverture Benzaqui

Les chiffres sont implacables. Bon an mal an, les internes en médecine travaillent en moyenne 60 heures par semaine, comme l'ont révélé deux enquêtes menées par leur intersyndicat national (ISNI) en 2012 puis en 2015. 

Depuis 1993, une directive européenne encadre pourtant le nombre d'heures travaillées des salariés des États membres. Et cette réglementation devrait s'appliquer, sans aucune exception, à l'hôpital public.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)