Reconstruction du CHU de Caen, lits et personnels

Le directeur d’ARS assure que rien n’est tranché  Abonné

Publié le 07/06/2012

Le CHU de Caen, complètement amianté, doit être reconstruit. La CGT santé soupçonne les tutelles d’avoir arrêté un scénario conduisant à une réduction en lits et en personnels ; le syndicat accuse l’Agence régionale de santé (ARS) de Basse-Normandie de faire de la rétention d’information. Relayés par « le Quotidien » dans son édition du 30 mai, ces propos ont fait bondir Pierre-Jean Lancry, le directeur général de l’ARS, qui tient à donner sa version des faits. Le dossier qui a mis le feu aux poudres est un document de travail qui envisage plusieurs hypothèses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte