Temps de travail à l’hôpital, premières avancées

Le décompte horaire devrait devenir la règle aux urgences  Abonné

Publié le 08/01/2015
1420683248575335_IMG_144630_HR.jpg

1420683248575335_IMG_144630_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La grève des urgentistes hospitaliers devait être illimitée, elle aura été de très courte durée. La ministre de la Santé a éteint leur mobilisation en moins de 24 heures, grâce à une circulaire adressée aux agences régionales de santé (ARS). Une mesure, en particulier, a conduit l’AMUF (Association des médecins urgentistes de France) à lever son mot d’ordre d’arrêt d’activité : la généralisation du principe du décompte horaire « au plus tard le 1er juillet 2015 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte