Pic d'appels au SAMU, surcroît d'activité en infectiologie

Le Covid-19 place les hôpitaux sous haute pression  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Marie Foult -
Publié le 05/03/2020
Face à l'épidémie de coronavirus, urgentistes et infectiologues sont en première ligne. La surchauffe a gagné les SAMU et certains services dans un contexte de crise déjà inédite des hôpitaux publics.
En région parisienne, le nombre d'appels à la régulation Centre 15 a doublé

En région parisienne, le nombre d'appels à la régulation Centre 15 a doublé
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« On est clairement dans le rouge ! » Au SAMU de l'Oise, frappé de plein fouet par le Covid-19, les équipes font face à un pic d'activité historique. « Le week-end dernier déjà, nous avons passé le cap des 1 000 dossiers de régulation par jour, on a explosé nos compteurs », alerte le Dr Thierry Ramaherison, chef du SAMU 60 basé à Beauvais.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte