Le secteur privé non lucratif invisible

Le combat des médecins pour valoriser les ESPIC  Abonné

Publié le 05/04/2012
1333588768339086_IMG_81430_HR.jpg

1333588768339086_IMG_81430_HR.jpg
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN - Votre secteur hospitalier se porte-t-il bien ?

DR FRANÇOIS ZANASKA - Les ESPIC (établissements de santé privés d’intérêt collectif, ex-PSPH) ont les mêmes objectifs que les hôpitaux publics sans la contrainte de la rentabilité propre aux cliniques. Pourtant, leurs potentialités sont sous utilisées : ils ne représentent que 10 % du secteur MCO (médecine, chirurgie, obstétrique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte