Lutte contre le harcèlement moral à l'hôpital

L'association Mégnien cherche l'oreille du pouvoir

Par Martin Dumas Primbault
- Publié le 25/03/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
halimi

halimi
Crédit photo : DR

« Je rêve d'un hôpital où les directions médicales et administratives sont partagées. » Par ces mots, le Pr Philippe Halimi résume la logique des propositions que l'association nationale Jean Louis Mégnien qu'il préside essaye tant bien que mal de faire entendre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?