L'AP-HP souhaite intégrer 5 000 patientes atteintes d'endométriose à sa communauté ComPaRe

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 31/10/2018

L'AP-HP invite les patientes souffrant d'endométriose à intégrer sa communauté de patients ComPaRe. ComPaRe s'adresse à tous les patients atteints de maladies chroniques. Les volontaires sont invités à partager leur expérience par le biais de questionnaires, afin de récolter un grand nombre de données dans un objectif d'accélération de la recherche.

L'AP-HP souhaite aujourd'hui lancer une « étude d'envergure sur l'endométriose » et espère « rassembler 5 000 patientes partout en France, en métropole comme en outre-mer, pour disposer d’une très grande diversité de profils ».

Les données recueillies permettront à Marina Kvaskoff, chercheuse épidémiologiste à l’INSERM, et son équipe d’« étudier l’évolution naturelle de la maladie et les facteurs qui influencent cette évolution », mais aussi de mieux comprendre les conséquences de la maladie en termes de qualité de vie quotidienne.

Les volontaires sont invités à s'inscrire via la plateforme dédiée sur compare.aphp.fr.

 


Source : lequotidiendumedecin.fr