Une plaque pour les enfants juifs recueillis pendant l’Occupation

L’AP-HP se penche sur son passé  Abonné

Publié le 28/01/2016
Hommoge rendu le 21 janvier en présence de Serge Klarsfeld

Hommoge rendu le 21 janvier en présence de Serge Klarsfeld
Crédit photo : F. MARIN AP-HP

C’est la fin d’un long combat pour Monique Nadanowska. Il aura fallu plus de 10 ans à la veuve de Joseph Nadanowska, aidée dans sa démarche par l’avocat Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et des filles des déportés juifs de France, pour connaître enfin les raisons du placement à l’Assistance publique de son mari, décédé en 2004.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte