Services d’urgences

L’AMUF crie à la saturation  Abonné

Publié le 18/01/2011

L’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) dénonce une saturation des services d’urgences, estimant que certains hôpitaux enregistrent des pics de fréquentation 500 % plus élevés que la normale. « Avec les épidémies, les fermetures de lits, la mise en place de plans d’économie et le manque de personnel, les difficultés de fonctionnement dans les services d’urgences ne font que s’accroître », estime le syndicat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte