La rémunération et la retraite des hospitalo-universitaires, autre enjeu du Ségur  Abonné

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 24/06/2020

Crédit photo : PHANIE

Le Syndicat national des médecins, chirurgiens, spécialistes, biologistes et pharmaciens des hôpitaux publics (SNAM-HP) et la Coordination médicale hospitalière (CMH), deux syndicats mobilisés dans les négociations sur la revalorisation des carrières et des rémunérations des praticiens hospitaliers (PH), ont dénoncé ce mercredi le « manque d'attractivité » qui pénalise les 4 300 PU-PH, statut mixte entre l'hôpital et l'université.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte