La maternité d’Apt obtient six mois de prolongation d’activité

Publié le 08/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

La maternité du centre hospitalier d’Apt (Vaucluse) a obtenu du ministère de la Santé une prolongation de six mois de son activité.

Menacée de fermeture faute d’activité suffisante, la maternité devait mettre la clé sous la porte le 31 décembre 2015. Un peu moins de 300 accouchements par an, seuil d’activité légal récemment rappelé par la Cour des Comptes, y sont pratiqués depuis plusieurs années.

« Les Prs Pierre Mares (CH Nîmes) et Olivier Claris (Hospices civils de Lyon) sont en ce moment chargés d’une expertise sur le fonctionnement de la maternité, confirme Paul Castel, directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur. N’ayant pas terminé leur travail, la maternité a obtenu une prolongation. Leurs conclusions sont attendues au premier semestre 2016. »


Source : lequotidiendumedecin.fr