La maîtrise des dépenses est-elle un piège ?

La leçon de santé de Jacques Attali  Abonné

Publié le 24/11/2010
1290588259206189_IMG_48889_HR.jpg

1290588259206189_IMG_48889_HR.jpg
Crédit photo : P. Chagnon

DÉPENSES de santé, numerus clausus, syndicalisme médical... Jacques Attali, récent président de la Commission pour la libération de la croissance française a fait sensation, vendredi dernier, à la tribune des Journées de la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP). Le détail de ses idées, souvent à contre-courant du consensus général.

• Dépenses de santé

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte