La FHP veut être reçue par Hollande « dans les plus brefs délais »

Publié le 12/03/2015

La Fédération de l’hospitalisation privée, réunie en comité exécutif (Comex) de crise après la baisse des tarifs des cliniques de 2,5 %, juge que la confiance est « définitivement rompue » avec Marisol Touraine, qualifiée de « ministre de l’Injustice ».

Dénonçant, au sujet de la baisse des tarifs, une « mesure d’une violence sans précédent », la FHP demande à être reçue dans les plus brefs délais par François Hollande.

La Fédération réitère sa menace de 10 000 licenciements « via des faillites d’établissements isolés ou déjà fragilisés ». Elle confirme aussi la suspension de la négociation de branche sur le pacte de responsabilité, qui devait permettre la création de 2 700 emplois en 2015.

C. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr