La FHF refuse les généralisations hâtives  Abonné

Publié le 21/01/2016

Lors des vœux de la Fédération hospitalière de France (FHF), son président Frédéric Valletoux a estimé qu’« il serait extrêmement dangereux et totalement inapproprié de généraliser et de remettre en affrontement les médecins et les directeurs » en exploitant à cet effet le décès du Pr Mégnien. Le patron de la FHF juge qu’« aujourd’hui, l’hôpital public n’est pas miné par ces affrontements ».


Source : Le Quotidien du Médecin: 9464