Dégel partiel des crédits MIGAC

La FHF exprime son mécontentement  Abonné

Publié le 18/01/2012

Le dégel partiel des fonds MIGAC (missions d’intérêt général et aides à la contractualisation) gelés en 2011 suscite la controverse, et attise les tensions entre les secteurs hospitaliers public et privé. La semaine dernière, les cliniques privées, par la voix de leur syndicat FHP-MCO, ont critiqué le déblocage « en catimini » de ces crédits par le ministère de la Santé. L’enveloppe ira pour l’essentiel dans les caisses hôpitaux publics dans le but de combler leur déficit, dénonce la FHP-MCO.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte