33 % des cliniques en déficit en 2007

Jean Loup Durousset (FHP) : La situation va se encore se dégrader

Publié le 14/12/2008
- Mis à jour le 14/12/2008
1276105002F_600x_22286_IMG_5975_1229400401859.jpg

1276105002F_600x_22286_IMG_5975_1229400401859.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN : L’hospitalisation privée a vu sa situation se dégrader en 2007, selon les résultats économiques que vous venez de présenter. Comment expliquer ce phénomène ?

JEAN LOUP DUROUSSET : L’application de la T2A a dans une certaine mesure dynamisé l’hôpital public. Ce qui fait que dans certaines villes, il a repris des parts d’activité qu’il avait perdu. Du coup, la situation est devenue préoccupante pour un certain nombre d’établissements privés. On est aujourd’hui sur un niveau de croissance très faible en volume.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?