Hôpital : dans les coulisses du tri des déchets

Par
Le développement durable représente un enjeu considérable pour les 2 800 établissements de santé, gros pollueurs par définition. La loi les oblige à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 20 % avant 2020 et d’enregistrer 23 % d’énergie renouvelable. « Le Quotidien » s'est rendu au centre de valorisation énergétique de Douchy-les-Mines (Nord), exploité par une filiale de Dalkia (groupe EDF).

Cette usine d'incinération collecte et traite les déchets d'activité de soins à risques infectieux (DASRI) de 230 établissements publics et privés des Hauts-de-France et d'une partie de la région Grand Est, du CHU au petit centre hospitalier, en passant par la clinique spécialisée. En France, le gisement annuel de DASRI est estimé à 170 000 tonnes dont 71 000 tonnes d'emballages, dont 90 % proviennent des hôpitaux et cliniques. Reportage.