Une étude avec trois niveaux d’éclairement  Abonné

Publié le 27/01/2020

Depuis 2015, les chirurgiens du Centre Léon Bérard (Lyon) ont choisi de travailler avec l’école d’orthoptie (Université Lyon 1) et le fabriquant d’éclairage opératoire Maquet Getinge Group pour évaluer l’impact de l’éclairage opératoire sur la fatigue visuelle. Après avoir appréhendé la notion de fatigue visuelle et son évaluation, ils ont mis en place une étude avec réalisation de tests orthoptiques avant et après chaque intervention (laparotomie d’au moins 3 heures) chez deux opérateurs réalisant le geste et une infirmière circulante dans le bloc opératoire prise comme témoin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte