Pr Olivier Goëau-Brissonnière (FSM) : « Ce n'est pas aux ARS de dire aux médecins quels patients soigner, et comment les soigner »  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 15/05/2020

Le président de la Fédération des spécialités médicales (FSM), qui regroupe 41 conseils nationaux professionnels (CNP), pose ses conditions à la reprise d'activité dans les établissements. Pas de « listes d'actes » pilotées par les ARS mais une relance coordonnée, équitable entre le public et le privé et fondée sur les compétences des équipes médicales, plaide le Pr Olivier Goëau-Brissonnière.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : L'activité reprend dans les hôpitaux et cliniques. Êtes-vous confiant quant au retour progressif à la normale ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte