Par le Pr Patrick Calvas*

Gouvernance hospitalière : putsh’n’pôles  Abonné

Publié le 28/01/2013

› Tribune libre

Une « nouvelle gouvernance » venait en 2007 modifier les relations des médecins et de l’administration hospitalière. S’agissant d’un impératif économique, cette réforme s’accompagnait de la mise en place de la tarification à l’activité. Ces outils étaient parés de vertus pédagogiques et professaient la responsabilisation des médecins. Ils promettaient la récompense des vertus gestionnaires des « médecins responsables » médico-économique de pôles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte