Covid-19 : fallait-il édicter une doctrine de « priorisation » des patients en réa ? Les anesthésistes-réanimateurs divisés  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 28/07/2020

Crédit photo : AFP

Les médecins ont-ils été parfois contraints de trier les patients admis en réanimation pendant l'épidémie de coronavirus ? Cette question n'en finit plus d'animer les auditions de la Commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion du Covid-19.

Ce mardi 28 juillet, les députés auditionnaient plusieurs sociétés savantes et organisations représentantes des urgentistes et des anesthésistes-réanimateurs. Compte tenu des tensions en lits et en matériel, les professionnels sont partagés sur la nécessité d'édicter une doctrine de crise concernant l'accueil des patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte