Coordination ville-hôpital

En 2016, la lettre de liaison devra partir le jour même  Abonné

Publié le 27/11/2014

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins des établissements régulièrement publiés sont censés servir d’aiguillon, mais certains peinent à modifier les pratiques médicales. C’est le cas de l’indicateur relatif au courrier de fin d’hospitalisation : seulement une lettre sur deux comporte les éléments indispensables à la continuité des soins et est envoyée dans un délai de huit jours. Les autorités veulent améliorer ce délai de transmission ainsi que le contenu du courrier, objectif réitéré dans le cadre de la semaine de la sécurité des soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte