Dr Yves Rébufat (SNPHAR-E) : « La pénurie est globale »  Abonné

Publié le 15/09/2014
1410772304544154_IMG_135815_HR.jpg

1410772304544154_IMG_135815_HR.jpg
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : le rapport du député PS Olivier Véran sur l’intérim médical a-t-il créé un déclic ?

Dr YVES RÉBUFAT : Ce rapport a permis une prise de conscience globale, mais il ne s’est pas passé grand-chose depuis. La loi de santé va encadrer l’intérim médical. C’est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. Notre préoccupation, c’est comment faire pour que les collègues ne quittent pas l’hôpital public, et ne fuient pas vers l’intérim, très attractif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte