Maternité des Lilas

Dr Marie-Laure Brival : « Nous avons gagné une bataille, pas la guerre »  Abonné

Publié le 15/09/2014
1410772283543843_IMG_135752_HR.jpg

1410772283543843_IMG_135752_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

LE QUOTIDIEN : Les Lilas restent aux Lilas. Comment accueillez-vous la nouvelle ?

DR MARIE-LAURE BRIVAL : C’est une grande satisfaction. J’y vois une reculade de l’ARS face à notre obstination. L’objectif de l’agence n’était pas tant de sauver les Lilas que de renflouer l’hôpital de Montreuil. Le projet est à l’eau, c’est acté par écrit. Une nouvelle volte-face décrédibiliserait totalement l’ARS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte