Cybermalveillance, la santé visée

Des sénateurs sonnent l'alerte sur l' « autre guerre »  Abonné

Par
Sophie Martos -
Publié le 15/05/2020
Le Sénat s'inquiète du sous-investissement chronique des établissements dans la sécurité informatique. La flambée des usages numériques alimente la cybermalveillance.

En période de crise sanitaire, c'est une « autre guerre » signalée par des parlementaires, celle contre les cyberattaques, fléau qui concerne particulièrement le secteur de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte