Des comptes rouge vif...et des rustines  Abonné

Publié le 02/10/2012

L’EMBELLIE fut de courte durée. Résorbé de moitié entre 2007 et 2010, le déficit structurel du CHA plonge de nouveau, pour atteindre 14,5 millions d’euros en 2011. Le déficit cumulé, lui, s’établit à 74 millions d’euros - soit 77 % du budget annuel, hors aides.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte