De plus en plus d’indications  Abonné

Publié le 14/11/2013

Selon une étude du Arlington medical research, les procédures d’IRM interventionnelle connaissent une véritable l’explosion en Europe. En neurologie, elles représentaient, en 2012, 52 % des actes, une croissance fortement liée aux maladies neurodégénératives et donc au vieillissement de la population. C’est cependant la cardiologie qui a connu la croissance la plus forte (+23 %), suivie de l’imagerie du sein (+14 %) ou du guidage IRM (+14 %). L’IRM corps entier a, elle, progressé de 12 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte