Face aux fermetures des maternités et des urgences

Dans les territoires, les édiles se désolent  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 04/02/2019
fermeture Creil

fermeture Creil
Crédit photo : AFP

Le Blanc, Remiremont, Creil, ici la maternité, là les urgences… Sur tout le territoire, les exemples d'élus locaux engagés dans des bras de fer de plusieurs mois voire plusieurs années pour la survie d'un service ou d'un établissement ne manquent pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte