Trois régimes, trois modes de gestions  Abonné

Publié le 14/01/2011

La retraite des médecins libéraux relève de trois régimes dont la gestion financière diffère.

• Le régime de base

Commun à toutes les professions libérales, il est encaissé par le CARMF pour le compte de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL). La cotisation et la valeur du point sont fixés par décret, sans que la CARMF ait son mot à dire. Au titre de la « compensation nationale », la moitié des cotisations à la CNAVPL part alimenter d’autres caisses où la situation démographique est moins favorable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte