LE QUOTIDIEN DES LECTEURS

Quand les poules auront des dents !  Abonné

Publié le 17/01/2012

Paris (75)

Dr Julien Eschermann

Ainsi donc, une élue bourguignonne propose de remplacer les médecins par des vétérinaires dans les zones médicalement sous-dotées. Une honte ! Surtout de la part d’une soit disant responsable politique – pourquoi ne pas réhabiliter les officiers de santé par la même occasion ? Et qui, au passage, prend les campagnards pour des veaux !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte