Les appels à la grève fleurissent en ordre dispersé

Pour les généralistes, « la coupe est pleine »  Abonné

Publié le 23/10/2014
1414026827556281_IMG_139154_HR.jpg

1414026827556281_IMG_139154_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La marmite bouillonne : depuis la présentation du projet de loi de santé en conseil des ministres, pas un jour ne passe sans qu’un syndicat de médecins libéraux n’exprime une vive colère ou lance un appel à la mobilisation, malgré les gages donnés par Marisol Touraine à la profession (« Le Quotidien » du 20 octobre). Si ce texte exacerbe les critiques, l’exaspération agrège d’autres dossiers : le gel des tarifs, le « harcèlement » des caisses, le manque de moyens pour les médecins traitants...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte