Courrier des lecteurs

Ne diabolisons pas l'hôpital !  Abonné

Publié le 01/03/2018

L'opinion du Président du SML (Le QdM du 19/02, « Un praticien rémunéré au forfait a tendance à être moins performant… ») appelle de ma part une réponse .

En premier lieu, la diabolisation de l'hôpital lorsque l'on est libéral (et inversement ?) est tout simplement affligeante. Notre système de santé doit marcher sur ses deux pieds, hospitalier et libéral. En tant qu'ancien hospitalier, je ne me serais pas permis de proposer de réformer le libéral, en lieu et place de mes confrères, que je respecte, et avec qui j'ai travaillé en bonne intelligence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte