L’inquiétude des spécialistes

L’UMESPE engage un « combat de longue haleine »

- Mis à jour le 05/03/2009

Si l’UMESPE (qui réunit les spécialistes de la CSMF) se défend d’être dans une « opposition frontale » à la réforme , le syndicat se lance dans un « combat de longue haleine » contre les mesures jugées nocives du projet de loi HPST. « Cette loi mal préparée est une occasion manquée, explique le Dr Jean-François Rey, président de l’UMESPE. Elle ne règle rien et aggrave la situation des spécialistes. Nous allons nous battre jusqu’au bout auprès des patients, des députés, des sénateurs, au moment des décrets d’application… ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?