Les orthoptistes « extrêmement satisfaits » du rapport Voynet sur la filière visuelle

Par Henri de Saint Roman
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : PHANIE

Le syndicat national autonome des orthoptistes (SNAO) se déclare « extrêmement satisfait du contenu du rapport IGAS sur la restructuration de la filière visuelle rédigé par Dominique Voynet », qui suggère d’intensifier les coopérations entre ophtalmologistes, orthoptistes et opticiens pour réduire de moitié les délais de rendez-vous. L’ancienne figure historique des Verts propose de permettre aux orthoptistes libéraux de réaliser des bilans visuels qu’ils transmettraient au médecin.

Grand changement

Le SNAO ne boude pas son plaisir. « Les recommandations formulées font preuve d’un discernement que les orthoptistes n’espéraient plus », assure-t-il dans un communiqué.

Le syndicat salue également les sénateurs, qui ont introduit des amendements au projet de loi de santé, « afin d’ancrer l’orthoptie comme une composante essentielle de la filière », et le gouvernement, « qui a très rapidement, par l’intermédiaire de Marisol Touraine, déposé lui aussi des amendements en droite ligne avec les conclusions du rapport ».

Lyrique, le SNAO appelle les syndicats d’ophtalmologistes et d’opticiens à se réunir avec lui avant l’adoption de la loi « afin de porter ensemble d’autres mesures consensuelles et conclure en beauté cet épisode de grand changement ».