Rachat des cabinets par des laboratoires de biologie

Les médecins pathologistes se rebellent  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 19/06/2017
anapath

anapath
Crédit photo : PHANIE

Rebelote. Après avoir porté plainte contre X en 2016, devant le procureur de la République de Lille, à la suite du rachat de cabinets d'anatomo-cyto-pathologie (ACP) par des laboratoires de biologie médicale, le syndicat des pathologistes (SMPF) a réitéré avec de nouveaux recours. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte