Haro sur le tiers payant et le testing

Les médecins de la FMF étrillent le projet de loi de santé

Publié le 13/10/2014

« On nous considère comme des nantis égoïstes », « le gouvernement nous prend pour des escrocs »... Les 250 congressistes réunis à Marseille au congrès de la FMF expriment leur aversion pour le projet de loi de santé et deux mesures emblématiques de ce texte : la généralisation du tiers du tiers payant et les opérations de testing.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?