Les Français actifs perçoivent davantage le médecin du travail comme un contrôleur plutôt qu'un conseiller

Par
Marie Foult -
Publié le 04/06/2019
medecin du travail

medecin du travail
Crédit photo : S. Toubon

La médecine du travail est-elle mal-aimée ? En matière de santé au travail en tout cas, les Français actifs se montrent suspicieux et ils n'identifient pas le médecin du travail comme leur interlocuteur naturel et immédiat. S'ils souffrent de problèmes de santé liés à leur travail, 82 % d'entre eux se tournent d'abord vers leur médecin traitant, plutôt que vers le médecin du travail. C'est ce qu'illustre un sondage* réalisé par Odoxa pour le Service aux entreprises pour la santé au travail (SEST), dévoilé ce mardi.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?