Actes exclusifs et pénurie de paramédicaux formés

Les chirurgiens toujours inquiets dans les blocs  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 01/07/2019
ibode

ibode
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La paralysie des blocs opératoires n'aura pas lieu mais la vigilance reste de mise. Initialement, c'est ce lundi 1er juillet que le décret donnant trois actes exclusifs aux infirmières de bloc opératoire diplômées d'État (IBODE) devait entrer en vigueur. Mais faute de paramédicaux formés en nombre suffisant, le texte* – qui remonte à 2015 – devrait une fois de plus être reporté de six mois, au 1er janvier 2020.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte