Le secteur optionnel est en panne

Le SML invente le secteur IV  Abonné

Publié le 20/04/2011

PRÉVU PAR L’ACCORD signé en août 2004 entre les chirurgiens du privé et le gouvernement, entériné par le protocole signé en octobre 2009 entre l’Assurance-maladie, les complémentaires santé, la CSMF et le SML, le secteur optionnel reste cependant toujours dans les limbes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte