Sauvetage de l’ASV

Le SML appelle l’IRCANTEC à la rescousse  Abonné

Publié le 01/04/2011
1310999619241564_IMG_57787_HR.jpg

1310999619241564_IMG_57787_HR.jpg

LE SYNDICAT des médecins libéraux (SML) est dans les starting-blocks pour sauver l’Allocation supplémentaire vieillesse (ASV). Le régime, qui représente 39 % des pensions de retraite des médecins libéraux, court à sa perte à très brève échéance (« le Quotidien » du 30 mars) ; sa réforme, quelle qu’en soit la formule choisie, coûtera plusieurs dizaines de millions d’euros. Tout l’enjeu est de savoir qui – des caisses d’assurance-maladie, de l’État, des médecins – paiera quoi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte