Baisses tarifaires et crédits rabotés en 2019

Le secteur privé non lucratif dénonce une iniquité de traitement   Abonné

Par
Publié le 20/06/2019
hop foch

hop foch
Crédit photo : PHANIE

La Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) s'alarme des effets délétères des arbitrages gouvernementaux sur la santé des établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC). 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte