Le boycott des sages-femmes des Bouches-du-Rhône  Abonné

Publié le 07/12/2011

Le PRADO met en colère jusqu’aux sages-femmes, elles-mêmes. À l’issue de deux réunions d’information organisées il y a quinze jours par leur caisse primaire, les maïeuticiennes des Bouches-du-Rhône ont refusé de prendre part à l’expérimentation qui devait démarrer dans les cliniques Bouchard de Marseille et L’Étoile à Aix-en-Provence. « Nous avons toutes refusé d’adhérer à ce programme car nous estimons qu’il y a beaucoup de manquements, estime Estelle Lefèvre, membre de l’association des sages-femmes du pays d’Aix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte