Think tank

L’association FML courtise les jeunes  Abonné

Publié le 11/01/2016

Fondée il y a trois ans par une dizaine de médecins de toutes spécialités (généralistes, homéopathes, dermatologues, nutritionniste, gynécologue, chirurgienne thoracique) affranchies du Syndical des médecins libéraux (SML), l’association « Femme médecin libéral » (FML) veut aujourd’hui monter en puissance, et opérer sa mue de petit think tank d’une centaine d’adhérentes à un véritable groupe d’influence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte