Régime complémentaire et ASV, de nouvelles règles du jeu

La profession applaudit la future retraite « en temps choisi »

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 15/12/2016

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 de la « retraite à la carte » dans le régime complémentaire, projet défendu à l'époque par le Dr Gérard Maudrux mais qui n'a jamais eu l'aval de la tutelle ministérielle, la Caisse autonome de retraite des médecins de France (CARMF) vient de faire valider une réforme similaire de l'âge de départ à la retraite à partir de 62 ans, dite « en temps choisi ». Elle s'appliquera pour le régime complémentaire (44 % de la retraite moyenne) mais aussi pour l'ASV (35 %).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?