Sans révision de la loi Bachelot par le Sénat

La CSMF se dit prête à entrer en résistance

- Publié le 25/03/2009
- Mis à jour le 25/03/2009

APRÈS S’ÊTRE RÉUNIE en assemblée générale, la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français) lance un ultimatum au gouvernement et à l’Assurance-maladie. «  Le temps des tergiversations et des négociations artificielles est révolu, tempête son président le Dr Michel Chassang. La CSMF exige des réponses concrètes et immédiates à ces demandes ou elle entrera en résistance ». Le syndicat a aujourd’hui deux exigences.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?