Contrats responsables

La CSMF ne digère pas la contrainte sur le secteur II  Abonné

Publié le 07/07/2014

La prise en charge « préférentielle » des dépassements des praticiens signataires du contrat d’accès aux soins (CAS) par les complémentaires santé, dans le projet de décret réformant les contrats responsables, est appréciée par la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). De fait, les contrats pourront proposer une prise en charge intégrale des dépassements si le médecin a conclu un CAS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte