Dr Patrick Gasser, nouveau président de l’UMESPE (CSMF) : « Si les spécialistes ne sont pas dans la boucle, il y aura des ruptures du parcours de soins »  Abonné

Publié le 20/03/2014
1395309666507107_IMG_125452_HR.jpg

1395309666507107_IMG_125452_HR.jpg
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Quelle est votre première priorité en ce début de mandat ?

Dr PATRICK GASSER : Ma priorité sera de définir la place des spécialistes dans le parcours de soins. Dans le cadre de la stratégie nationale de santé, on réfléchit beaucoup à la prise en charge coordonnée dans le cadre de l’interprofessionnalité. On parle du couple généraliste/infirmière mais si on ne met pas les médecins spécialistes dans la boucle, il y aura des ruptures de parcours !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte