Urgences psychiatriques et suicide

Comment mieux prévenir la récidive  Abonné

Par
Publié le 30/03/2017
PSY

PSY
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Chaque année, en France, 10 000 personnes décéderaient par suicide. Mais 195 000 personnes sont prises en charge par les urgences hospitalières, pour tentative de suicide. Beaucoup de survivants y rencontrent pour la première fois un psychiatre. Comment se saisir de cette opportunité pour prévenir la récidive ? Lesquels faut-il hospitaliser ? Comment les suivre, ensuite, sans verser dans la surveillance ? Quand les traitements médicamenteux sont-ils pertinents ? Quelles grilles d'évaluation du risque suicidaire utiliser ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte