Questions autour de l'objectif de 70 % fixé pour 2022

Chirurgie ambulatoire : faut-il aller plus loin ?

Par Anne Bayle-Iniguez
Publié le 13/05/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
ambulatoire

ambulatoire
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Est-ce bien réaliste, et même raisonnable, de poursuivre à tout prix l'objectif du gouvernement d'atteindre 70 % de taux de recours national en chirurgie ambulatoire en 2022, contre 58 % aujourd'hui ?

C'est la question iconoclaste que deux députés médecins généralistes de la mission d’évaluation et de contrôle des lois de financement de la Sécurité sociale (MECCS) ont posée la semaine dernière aux représentants de l'assurance-maladie (CNAM) et de la Haute autorité de santé (HAS).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?